24-08-2019
Accueil arrow Best of Usenet arrow Le Petit Usenet Illustré
shadow1
Rubriques
Accueil
Crédits et stats
Logiciels
Mon roman
Mon blog
Mon album de famille
Usenet how-to
Best of Usenet
Programmes TV
DVBViewer
Philippe Vilmachin
Audio hifi éléctronique
Qui suis-je ?
Les Mythes de la hifi
Protection d'amplis
Ampli CR courant
Alim. Crescendo
Platine à Bras radial
Comparaison contre réaction de courant/voltage
VSSA Diamond
DVSSA (2)
Forum diyAudio.com
Photographie
Montage Hexanons
Stigmometre pour APN
Les baffles
Hexanon sur le web
Tests Hexanons
Calage map infini
Af-Confirm Dandelions
* Galerie photo *
street-photo
Naviguer
Plan du site
Rechercher
Communiquer
Forum
Chat en ligne.
Me contacter
Arnaques sur le web
Télécharger
Téléchargements
Xnews-fr
Gravity-fr
Hamster-fr
Wscripts
Membres
Me connecter
Créer son compte
Mot de passe perdu
Le Petit Usenet Illustré Convertir_en_PDF Version_imprimable Envoyer_par_mail
Journaleux vereux associated : 14-03-2007
 

                     ~ Le petit usenet illustré ~
                   ~ La vérité est au fond du PUI ~


  DOSSIER - L'AFFAIRE DES CARICATURES
Illustration : <URL:http://www.nospam.fr.eu.org/journal/salami.png>

Caricatures: Michel G. (de Paris)  et Pascal P. (de Paris) soutiennent
le petit usenet illustré.

Messieurs Michel  G. (de  Paris) et Pascal  P. (de Paris),  deux poids
lours de  l'usenet francophone, deux cent quarante  huit kilogrammes à
eux deux, ont apporté leur soutien la semaine dernière au petit usenet
illustré, poursuivi  devant le tribunal correctionnel  (de Paris) pour
avoir publié  des caricatures  de Maomite, le  célèbre prophète  de la
secte la neuf (de fme).

 

Nous les remercions de leur soutien.

Mais  rappelons   l'affaire  des  caricatures,  pour   les  rares  qui
n'auraient pas suivi ce dossier.

Un dessin est principalement en cause  : la couverture du numéro du 29
février 2006, réalisée  par Evilounet (de Paris) pour  le petit usenet
illustré, représentant, sous le titre « Maomite ta mère », une Maomite
soupirant: «  C'est dur d'être  détestée de tous  », et ayant  un Code
Civil enfoncé dans son fondement.

Les  deux associations  repprochent  entre autres  au journal  d'avoir
pratiqué  l'amalgame  entre  enculés   et  juristes  en  publiant  les
caricatures,  commandées  initialement  par  le quotidien  polonais  «
Szszbvyjkl Maszlkyhkmrzec  ». Illustrations par  ailleurs reprises par
notre confrère Charlie H. (de Paris).

Un amalgame dont s'est défendu  avec vigueur Averell D. (de Paris), le
directeur de la publication du journal. « Si l'on n'a plus le droit de
rire des  cons, on va se  faire chier !  », a-t-il dit a  notre micro,
ajoutant aussi, après une mûre reflexion, « Bonjour micro ».

Dans un courriel à en-tête de l'Union des Mangeurs de Patates, adressé
notre hebdomadaire, M. Aldo R. (de  Paris) nous écrit: « Le droit a la
caricature est un fondement de notre démocratie. Sans lui, on l'a dans
le cul ».

Le petit usenet  illustré est poursuivi en particulier  pour avoir mal
été dessiné le code  civil, par l'Association des Usenautes Maomitains
(AUM),  largement sponsorisé  par la  neuf (de  fme),  par l'Honorable
Université  des  Internautes  Trouillards  (HUIT), ainsi  que  par  la
Division  Très  Catholique (DTC).  En  effet,  selon  eux, d'après  le
dessin:
  1) le code civil  ne peux objectivement point entrer  dans l'anus de
     Maomite ;
  2) il parait comporter moins de pages qu'il n'en a en réalité ;
  3) le dessin ne de trouvait pas dans la bonne section du petit usenet
     illustré.

Ils demandent douze milles euros de dommages et intérêts.

« Ce  procès n'aurait jamais dû avoir  lieu », a estimé  Pascal P. (de
Paris) cité comme témoin par  l'avocate du journal, Maître A. Zeblouse
(de Paris) : « c'est la démocratie qu'on assassine ».

Lors d'une entrevue avec notre Journal, Monsieur Gérald de la F. de V.
(de Paris), un des chefs de  la Resistance, nous a ainsi réaffirmé son
soutien. Jugez  plutôt :  « Nous irons  jusqu'au bout, nous  nous nous
battrons en  Francophonie, nous  nous battrons sur  fr et  sur alt.fr,
nous  nous battrons  avec une  confiance et  une force  croissantes en
usenet-fr, nous défendrons notre  hierarchie, quel qu'en soit le prix,
nous nous  battrons sur tous les  fora, nous nous  battrons sur chaque
post, nous  nous battrons  dans les  comp et dans  les bin,  nous nous
battrons dans les control.*; nous ne nous rendrons jamais, et même si,
ce que je ne crois pas un seul instant, cette hierarchie ou une grande
partie  de celle-ci,  était soumise  et assiégée,  alors  notre Empire
au-delà des mers, le big 8, armé et gardé par l'US AF, continuerait la
bataille, jusqu'à, quand Dieu le  voudra, le Nouveau Monde, avec toute
son pouvoir et  sa force, s'avance au devant  pour secourir et libérer
l'ancien ».


  INTERVIEW D'UN PROPOSANT

Ne reculant devant rien, notre reporter Trompe la Mort, a décidé à ses
risques et périls d'interwiewer un  proposant en bout de course, après
un mois de fuferies acharnées.

LPUI  : Alors,  M  Eric M.  (de  Paris), vous  avez  décidé de  garder
l'anonymat, pourquoi ?

EM: C'est principalement pour ne pas être assimilé au gruf.

LPUI: On dit  que proposer un forum relève  du parcours du combattant,
est-ce exact ?

EM: Disons que... snif... c'est quand même pas...snif... trop de la...
snif...

LPUI: Vous êtes enrhumé ?

EM: Snif... non... Excusez-moi.

(EM s'absente un moment.)

EM (en coulisses) : BORDEL DE BANDE DE CONS JE VAIS TOUS LES BUTTER !

(Il revient.)

LPUI: Vous semblez partagé entre la colère et le désespoir.

EM: Oui, c'est très dur, je... (il se lève brusquement) LÀ ! LÀ !

LPUI (se retourne): Je ne vois rien.

EM: Ah oui,  pardon, ce chien ressemblait à Erwan  D. (de Paris). Bon,
excusez-moi, il faut que je commence à boire, à fumer, et aussi que je
rédige mon testament.

LPUI: Bien entendu, et  nous nous reverrons au prochain AA....Aaaargh,
mais pourquoi vous m'étranglez ?

EM: Oups, désolé, mais ne me parlez plus jamais de ça.

LPUI:  Et bien  merci,  et bonne  cure  de repos.  Vous  avez déjà  un
gestionnaire ?

EM: Oui,  Jean-Baptiste G. (de Paris),  on peut de la  fenêtre le voir
aller s'acheter des tranquillisants à la pharmacie d'en face.


  ENQUÊTE - AU SEIN DE l'UVV-FR

Lors d'une  enquete particulierement dangereuse, Albert  C. (de Paris)
un  de nos journalistes  a réussi  à s'introduire  dans les  locaux de
l'UVV-fr,  groupuscule révolutionnaire  réactionnaire  ultra-secret de
gestionnaires de votes.

Dans  lesdits  locaux, situés  à  Versailles  (Paris), notre  héroique
enquêteur a réussi à trouver en avant-première, les résultats du votes
de la suppression de frhs.

Voici son récit.

Après avoir  slalomé entre douze individus louches  qui se plaignaient
de problèmes  d'imprimantes, sans aucun doute  la dicussion etait-elle
codée, et un  individu hagard, blanchâtre et barbu  leur répondait (de
facon  encore plus  codée et  cryptée) :  « ET  VOUS AVEZ  VERIFIÉ QUE
C'ÉTAIT BRANCHÉ, BANDE DE CONS ? »

Puis,  évitant  deux (très)  jeunes  gestionnaires  de vote  femelles,
mamairement très  développées, se faisant  passer pour des «  élèves »
(quelle couverture ridicule !),  je suis rentré dans le sein-des-seins
de  l'UVV-fr,  le  sanctuaire  ou  toutes  les  grandes  decisions  de
l'évolution de usenet-fr sont prises.

Dans ce pseudo bordel, sans aucun-doute fait pour tromper l'ennemi,
après des heures de fouille (et de nettoyage), j'ai réussi à trouver,
entre un CD de « Guild Wars », un DVD de « Où va-ton ? DTC ! », un
slip bicolore et une bouteille de rhum (vide), ce papier contenant les
résultats de la suppression de frhs.

C'est ainsi que le petit usenet illustré est heureux de vous annoncer,
en totale exclusivité, le résultat du vote pour la destruc<BANG>


  DERNIÈRE MINUTE
Illustration : <URL:http://www.nospam.fr.eu.org/journal/suicide.png>

Nous apprenons  à l'instant  la mort de  notre confrère Albert  C. (de
Paris), qui  a été retrouvé mort  alors qu'il était  en train d'écrire
son dernier article. Il a été  retrouvé avec deux balles dans la tête,
une dans  le dos, et un  coup de couteau  dans les reins, la  police a
bien entendu conclu au suicide.

Toute  l'édition du petit  usenet illustré  exprime ses  plus sincères
condoléances à sa famille*, sa femme**, et ses enfants***.

* Fort heureusement, il n'en a pas.
** Il n'en a pas non plus.
*** Non plus (et heureusement pour les enfants, parce qu'un père
pareil !).


  DERNIÈRE MINUTE

Ninor est un boulzor.


  JEUX

Solution du numéro précédent :
  Verticalement : Tic
  Horizontalement : Toc

Cette semaine :
  Trouvez-vous même votre jeu !


  PETITES ANNONCES

de Frédéric S. (de Paris) :
suite à changement d'activité, cherche cours de self-défense et cours
d'utilisation de la batte à clous.

Photo : <URL:http://www.nospam.fr.eu.org/journal/locaux.jpg>
Le petit  usenet illustré est  fier et heureux  de vous convier  à une
réception mondaine  organisée dans ses locaux, le  vendredi seize mars
de l'an de  grâce deux mille sept. Veuillez  contacter le journal afin
de recevoir une invitation. Nous  vous remercions de nous contacter le
plus  tôt  possible  afin que  nous  soyons  en  mesure de  virer  les
poubelles  du local  afin  de gagner  un  peu de  place  si vous  êtes
nombreux à souhaiter venir.

Du fait d'un  grand nombre de mouches dans le  local poubelles où aura
lieue la réception, les enculeurs de mouches ne sont pas invités.

PS: On veu dé meuf


  COURRIER DES LECTEURS

de Michel F. (de Paris), imprimeur :
Nous vous rappellons que vous êtes actuellement débiteur de 7.725,16 €.
Sans nouvelles de votre part sous quinzaine, nous engagerons des
poursuites judiciaires.

de Dominique G. (de Paris), perceptrice des impôts :
Nous vous rappellons que vous n'avez pas envoyé votre déclaration d'impôts.
Nous allons être obligé de procéder à un redressement.

  OURS - CRÉDIT/DÉBIT

Rédacteur en chef : Averell a faim
Rédacteurs : Ninor est un boulzor
             Evilounet - dit le gentil
             Mister Trompe la Mort
             Albert Cottier
Illustrations : « Thy Evil », Illustrateur niveau 13
Crédit photos : Da Master Evil
Secrétaire de direction (à droite toute) - Bruno Grosseins

 
shadows2
 
shaddow3

Forum de street-photographie Valid XHTML 1.0 Transitional

Top!
Generated in 0.11 Seconds