01-10-2014
Accueil arrow Alim. Crescendo
shadow1
Rubriques
Accueil
Crédits et stats
Logiciels
Mon roman
Mon blog
Mon album de famille
Usenet how-to
Best of Usenet
Programmes TV
DVBViewer
Mon roman
Philippe Vilmachin
Audio hifi éléctronique
Qui suis-je ?
Les Mythes de la hifi
Protection d'amplis
Ampli CR courant
Alim. Crescendo
Platine à Bras radial
Comparaison contre réaction de courant/voltage
Photographie
OLympus four third
Stigmometre pour APN
Les baffles
Hexanon sur le web
Tests Hexanons
Montage Hexanons
Calage map infini
Loupe pour viseur
Af-Confirm Dandelions
* Galerie photo *
street-photo
Plus jamais Olympus
Naviguer
Plan du site
Rechercher
Communiquer
Forum
Chat en ligne.
Me contacter
Arnaques sur le web
Télécharger
Téléchargements
Xnews-fr
Gravity-fr
Hamster-fr
Wscripts
Membres
Me connecter
Créer son compte
Mot de passe perdu
1  Abonné  en ligne.
Alimentation Crescendo Convertir_en_PDF Version_imprimable Envoyer_par_mail
christophe Esperado : 02-11-2011
 
La qualité d'un montage électronique ne sera jamais supérieure à celle de son alimentation, dit-on.
Nous avons choisi de revoir l'alimentation de ce magnifique amplificateur, sa modification l'ayant rendu plus sensible aux fluctuations et bruits de l'alimentation par une diminution de son taux de réjection.
Après de nombreux essais, mesures et écoutes des différents types d'alimentation stabilisées ou régulées, nous avons opté pour une alimentation simple, stabilisée, sans contre réaction. La régulation est suffisante, le ripple réduit, et les fluctuations dues aux forts appels de courant tout à fait acceptables, contrairement à l'alimentation d'origine. Cela se traduit par d'évidentes amélioration de la qualité d'écoute.
Profitons-en, pour signaler que ce type de stabilisation, simple, est souvent plus musical que les régulations utilisant des contre-réactions. En effet, sur ces dernières, on constate souvent des effets indésirables et nuisibles à l'écoute, over-shoots ou oscillations sur les appels de courant à haute fréquence. Sur ce type de schéma, outre sa simplicité, on a une belle stabilité, et une diminution de l'impédance avec la fréquence, pour autant que les transistors utilisés soient assez rapides.

Plus dynamique, plus souple, les basses sont plus rapides, les aiguës moins agressifs et plus détaillés, il semble que le jeu en vaille largement la chandelle, et d'autant que notre modification en contre réaction de courant aura réduit le taux de réjection de l'amplificateur, le rendant plus sensible à la qualité de son alimentation.

Le schéma est tout simple, et n'utilise que deux transistors de puissance par canal, montés en parallèle, sur radiateur. Nous préférons pour notre part, une seule alimentation pour les deux canaux, cela procurant à notre avis une meilleure localisation spatiale, les deux canaux subissant les mêmes fluctuations en même temps. Vous pourrez, bien sur, choisir de doubler l'alimentation si vous préférez des alimentation séparées par canal.
Notons un détail important. Plutôt que d'utiliser un seul gros condensateur électrochimique, nous préférons en utiliser plusieurs de faible valeur, cela divisant leurs résistance série et self série par leur nombre, donnant une impédance plus faible, ce qui est le but.:
Il est évident qu'une amélioration est encore possible en ajoutant une régulation du même type pour alimenter les étages de pré amplification des blocs de puissance séparément. On pourra s'inspirer de celle-ci, en ne mettant qu'un seul transistor de sortie de faible puissance cette fois-ci. On pourra diminuer encore plus son bruit, en utilisant pour ces étages une régulation du type shunt, au prix d'une complexification qui nous a semblé inutile ici.

J'insiste sur un point, il est préférable de ne pas doubler les condensateurs chimiques par des condensateurs films plastique, comme on le voit si souvent. Cela ne sert à rien ici, qu'à créer des résonances avec les selfs internes des condensateurs et à augmenter l'impédance entre 20 000Hz et 5MHz au lieu de la réduire. Les gains obtenus au dessus étant, de toutes façons, réduits à néant par l'impédance des selfs induites dans les fils de liaison des rails d'alim vers les amplis. Bon montage.
 
shadows2
 
shaddow3

Forum de street-photographie Valid XHTML 1.0 Transitional

Top!