27-02-2020
Accueil arrow Mon blog arrow Windows Vista
shadows1
Rubriques
Accueil
Crédits et stats
Logiciels
Mon roman
Mon blog
Mon album de famille
Usenet how-to
Best of Usenet
Programmes TV
DVBViewer
Philippe Vilmachin
Audio hifi éléctronique
Qui suis-je ?
Les Mythes de la hifi
Protection d'amplis
Ampli CR courant
Alim. Crescendo
Platine à Bras radial
Comparaison contre réaction de courant/voltage
VSSA Diamond
DVSSA (2)
Forum diyAudio.com
Photographie
Montage Hexanons
Stigmometre pour APN
Les baffles
Hexanon sur le web
Tests Hexanons
Calage map infini
Af-Confirm Dandelions
* Galerie photo *
street-photo
Naviguer
Plan du site
Rechercher
Communiquer
Forum
Chat en ligne.
Me contacter
Arnaques sur le web
Télécharger
Téléchargements
Xnews-fr
Gravity-fr
Hamster-fr
Wscripts
Membres
Me connecter
Créer son compte
Mot de passe perdu
 
Windows Vista Convertir_en_PDF Version_imprimable Envoyer_par_mail
Christophe Esperado : 03-02-2007
 

BillGates_PhotoHier, au journal de TF1, l'invité de Poivre d'Arvor, c'était le roi du monde.
Bill Gates himself
venait vendre, dans notre misérable petit pays, son dernier cheval de Troye: "Windows Vista".
Il n'a pas pu, Poivre ne l'a branché sur le thème: "Comment peut-on être Bill Gates".
Donc, on va en parler à sa place.

Le nouveau système d'exploitation de la firme la plus riche du monde est vendu entre 120 Euros pour une mise à jour bas de gamme à plus de 570 Euros, pour une version complète en boite.
Enfin, quand je dis vendu, c'est juste le droit de l'utiliser que vous achetez pour ce prix-là. Sur les versions OEM, il n'est utilisable que sur la machine où vous l'installez: Si demain vous changez votre PC, vous jetez votre Vista avec l'eau du bain !

Ces contrats, ces prix, sont, à mon sens,  tout simplement monstrueux et léonins.

Pour tenter de les justifier, Microsoft nous affirme avoir investi 25 milliards de dollars en recherche et développement. Le DVD d'installation faisant, en gros, 2.5 Giga octet., ça nous mène à 8 dollars l'octet compilé en diamant brut et or massif. A ce prix là, je vends toutes mes applis au kilo, et je reverse 50% à la marmotte. kineuveu ? .(Pour vous donner une idée, ce petit texte vaudrait, à ce tarif, plus de 30 000 euros).

Pour ce prix-là, on s'attendrait à des innovations majeures dans l'interface ? Beaucoup de gens parlent de plagiat, frappés des etranges et flagrantes similitudes entre Vista et Mac OS10, à croire qu' une partie de cette somme a été dépensée par Microsoft en achat de Macintosh. Le très sérieux New--york-times vient au secours de M$ avec humour sur ce sujet.  ici.(c'est en anglais).
 
Au vu des prix de vente des pc des grands assembleurs, qui vendent un pc complet avec Vista installé moins cher que la version boite de vista tout seul, il y a clairement deux poids deux mesures. Tout le monde n'achète pas Windows au même prix. Et particulièrement nous, pauvres Français, qui devrions dépenser 40% de plus que les américains. Les petits commerçants, les pays en voie de développement, les petits developpeurs indépendants, comme moi, qui ont besoin de Vista pour continuer à travailler ne pourront suivre et on se retrouvera dans un monde qui ressemblera à ces mauvais films de science fiction: "La firme".

Pour faire semblant de vérouiller ses Licences, tout en sachant bien qu'ils n'y arriveront jamais, M$ met en place des procédures (Genuine avantage) si pénalisantes, si lourdes, qu'elles nuisent gravement à leurs utilisateurs honnètes: nécessité de réinstaller Xp avec le cd d'origine pour installer Vista, d'appeler le teléphone de l'actication au moindre changement de matériel, ce qui oblige meme des professionnels honnètes à installer des versions crackées (alors  que la license est bien achetée, duement colée sur le chassis des serveurs), pour pouvoir mettre en production un serveur de secours sur une image clonée en cas de panne, par exemple.

De plus, les techniques mises en oeuvre avec Vista pour restreindre et fliquer l'utilisation des ordinateurs du monde entier suivant la seule "loi" décidée par la "familia" - Microsoft et les grosses compagnies d'édition de contenu (disque, film etc...) américaines - et selon leur seul bon vouloir......Oui, nous assistons avec la sortie de Vista à un vol éhonté et une prise en otage de l'utilisateur !

Surtout pour le petit avantage d'avoir des transparences ALAKON sur son bureau et l'immense désavantage de consommer, une fois de plus, toujours plus de ressources et de matériel pour pouvoir faire le même travail, ou moins encore. (Signalons qu'un portable qui, sous Xp, avait une autonomie de 5h30 heures, passera à 3 heures pour la meme utilisation avec Vista). Quand on connait le nombre et la consommation des ordinateurs sur notre petite planète, on imagine l'impact sur la consommation d'énergie !

Curieuse époque où les médias semblent appuyer de telles méthodes, assister Microsoft de publicités gratuites lors de cette sortie de Vista et relayer les leçons de morale intéréssée de la firme scandaleusesement riche de Redmond : "Contrat d'utilisateur, piraterie, license blabla". Et Microsoft, ils les respectent comment, malgré leurs condamnations multiples, les règles du commerce, de la concurrence et de la morale ?

Bon, c'est décidé, je passe à Linux: Microsoft, cette société richissime et sans scrupules qui ne se casse vraiment pas pour corriger les défauts récurents de ses logiciels (voir IE7, toujours hors norme et plus buggé qu'avant) mais dépense des fortunes à protéger leurs licences avec des bases de données mondiales ne s'enrichira plus par moi !

Et je ne serai pas le seul. Si les fabricants de matériel et de logiciels réfléchissent un peu, ils porteront tous leurs produits sous Unix et c'en sera fini de ces abus de position dominante. L'informatique est une chose trop importante pour l'avenir de notre humanité pour qu'on accepte ces méthodes, ces richesses et ces discriminations scandaleuses, côtoyant au même instant tant de pauvreté et de misère.

Prions pour que les crackeurs qui ont fait la fortune de Microsoft en permettant à tout le monde, même les pauvres, d'utiliser leur système, le rendant quasi universel, rateront leur coup cette fois-ci, renvoyant Windows Vista à la place qu'il mérite, un système d'exploitation tape à l'oeil "grand public" (vendu au prix d'un système professionnel), réservé aux seuls riches de notre planète et qui disparaîtra par conséquent, tôt ou tard, du paysage.

Et que les scandaleuses fortunes de leurs propriétaires seront un peu redistribuées, notamment à ceux qui, comme les développeurs de logiciels libre, partagent gracieusement avec tous leurs connaissances et leur travail.

Dejà, de nombreuses grosses compagnies (Le groupe PSA vient de migrer 30 000 machines sur Linux) abandonnent le navire M$$$.

Le début de la fin ?

 
 
shadows2
 
shadows3

Valid XHTML 1.0 Transitional

Top!
Generated in 0.18 Seconds