28-11-2021
Accueil arrow Mon blog arrow Amandine Bourgeois en nazeland
shadows1
Rubriques
Accueil
Crédits et stats
Logiciels
Mon roman
Usenet (Extraits-Bestof)
Programmes TV
DVBViewer
Mon blog
Audio hifi éléctronique
Qui suis-je ?
Les Mythes de la hifi
Protection d'amplis
Ampli CR courant
Alim. Crescendo
Platine à Bras radial
Comparaison contre réaction de courant/voltage
VSSA Diamond
DVSSA (2)
Forum diyAudio.com
Photographie
Montage Hexanons
Stigmometre pour APN
Les baffles
Hexanon sur le web
Tests Hexanons
Calage map infini
Af-Confirm Dandelions
* Galerie photo *
street-photo
Naviguer
Plan du site
Rechercher
Communiquer
Forums du site
Chat en ligne.
Me contacter
Télécharger
Téléchargements
Xnews-fr
Gravity-fr
Wscripts
Membres
Me connecter
Créer son compte
Mot de passe perdu
 
Amandine Bourgeois en nazeland Convertir_en_PDF Version_imprimable Envoyer_par_mail
christophe Esperado : 29-04-2009
 

Je dinais chez des gens et on a du se farcir la Nouvelle Star. Deux heures de baloche malgré le groupe toujours aussi génial et la prise de son exceptionnelle comme toujours.

Après, discussion entre mes hôtes:
- Mais qui c'était le vainqueur de l'année dernière ?
- Julien Doré ?

Mais c'est vrai ça, me suis-je dit dans ma Ford intérieure, qu'est devenue Amandine ?

La seule "chanteuse"  du pays du 1&3 qui, depuis des lustres,  ait mis les poils au vieil ingé-son soixante-huitard que j'étais. Un an et pas de nouvelles, rien, disparue des médias et des bacs.

J'imagine le truc...

Sa maison de disque a du lui proposer une panoplie de photocopies de Janis Joplin et Otis Redding, "made by" les auteurs compositeurs les plus vendeurs qu'ils aient sous contrat,  la Starac avait si bien marché, ils sont si prévisibles.

Elle a du leur dire "Non, JE VOUDRAIS faire MA MUSIQUE".

Ça a pas du leur plaire, aux marchands de soupe/variété anti piratage. Pas du tout. "Non, mais pour qui elle se prend ? "
Ècrasée, la gamine prétentieuse qui se la joue Edith Piaf. Sous l'étouffoir. On va lui montrer ! Silence radio. Promo niveau -10 (suivez mon regard).

Un an, et, bien obligés, contrat, tout ça, ils peuvent pas sursoir, elle sort son premier album dans le silence le plus complet.

Du coup, je vais chercher s'il y a pas un extrait sur internet et je tombe sur quoi ?

L'homme de la situation (extrait)

Sa tête de starlette tv comme gommée d'un feutre rageur, elle signe "Amandine Bourgeois".

Belle réponse, Mademoiselle Amandine.

Son premier titre, en extrait: "L'homme de la situation", il m'a semblé qu'elle parlait à sa maison de disque. Pas tendrement. De toutes façons, ils comprendront pas. "Le courage dans la boite à gants," on ne peut mieux les décrire, ces rois du "hit and run". Il est minimaliste, ce titre, pas d'effets de manche. mais j'en ai pas écouté assez.
Helas, un mixage acide et sans vie, des choeurs inutiles, ils ont mis son prénom en gros, ils peuvent pas s'empêcher ;-)  Espérons que ce n'est qu'un "rough mix" (en Français une mise à plat).
On sent aussi qu'elle s'applique à faire "passer le texte "au lieu de se concentrer sur son feeling (Amandine, le texte, il parle tout seul avec ses mots), la nouvelle star est pas tout à fait sèche ?

J'ai peur qu'elle se laisse bouffer, qu'elle tombe dans le piège. Quelle laisse son feeling au vestiaire. Et tout ce travail précédent.  A-t-elle résisté ? C'est une musicienne. Rock'nroll et pas que d'attitude, ou une midinette qu'ils sauront bien manipuler  ?

Amandine, je vous embrasse.
Vous serez une grande chanteuse si vous ne vous laissez pas détruire et gardez votre ego  et ses flatteurs en laisse.
Les gens comme vous me manquent. Je retrouvais un bout de jeunesse en vous écoutant. Je parle de trucs hors saison, de "soul " (en français, âme, pas 'samples de Earth wind and Fire'), de feeling, de silence partagé entre des notes,  je parle de musique et de sincérité.
Je parle de petits concerts merveilleux dans des petites salles des fêtes de province et de grandes télés parisiennes salissantes.
Si vous me lisez, par hasard, vous comprendrez, vous vous sentirez moins seule avec vos fans ados hurlantes? On the road again, ne lâchez pas le bout.

Ça sera dur, mais, dans dix ans, qui se souviendra des stars de la starac aujourd'hui au pinacle ? Elle s'appelait comment, déjà, celle qui chantait des trucs en plastique chromé dans l'écho et dans une horloge ?

Dans dix ans, je me souviendrai comme je vous avais vu courber l'échine  au long des semaines de "prime" sous les conseils tueurs des pros, jeu de scène, expression, choré, foutaises. Comme vous aviez si bien remis les pendules à l'heure, quand vous aviez repris le titre  après la victoire, ce titre que vous aviez chanté "tout bien comme il faut" une seconde avant.
Les pieds plantés au sol, les yeux fermés, en plein dedans, vous étiez...vous.

Dans dix ans, si je suis encore en vie, je me souviendrais d'une gamine fragile qui m'avait mis les poils dans un télé crochet  à la con.
LA CHANTEUSE du groupe..

Videos (toute l'histoire):

Casting (Andy+ knock'on heaven's door)
Casting baltard (Butterfly)
Prime 1(nothing compare)  sautez direct à 1.10 pour éviter les c..ies
Prime 2 (little help from my friends) (****)
Prime 3 (ne me quitte pas) (vous pouvez zapper celui-là))
Prime 4 (rehab) (****)
Prime 5 (against all odds) (****)
Prime 6-1 (bad girl) (***)
Prime 6-2 (lola) (bof, ça se zappe aussi)
Prime 7-1 (when a man loves a women) (Waouhhhh ! ****)
Prime 7-2 (déjà vu) (****)
Prime 8-1 (allumer le feu) (bof, décidément, les chansons françaises, hein ?)
Prime 8-2 (Beautiful)
Prime 9-1 (bring-me to life) (sauter à 4m 16, du lourd)
Prime 9-2 (many rivers to cross) (***)
Prime10 -1 (River deep, mountain high) (**** ça commence à 4mn02)
Prime10-2 (rodeo) (on peut pas faire mieux avec cette chanson)
Prime10-3 (I'm kissing-you) (***)
Finale 1 (hey you) (****)
Finale 2 (en apesanteur) (***)
Finale 3 (somebody to love) (****)


[edit]

Je viens de trouver un titre complet de son album en téléchargement sur son blog et je suis vert !
C'est à vomir 
La voix hyper devant, acide, glaciale, morte, nettoyée, personne ne joue, ça pue la sueur et les re-re appliqués des requins de studio, les heures de postprod, le mixage immonde vernis acrylique poncé-miroir-pas-un-poil, pas une trace de feeling, j'ai pas tenu jusqu'au bout du titre. (qui n'en est pas un, c'est clair !).
Ils ont gagné? Elle est où, la petite Amandine  ? Les miracles, ça sera plus jamais possible?
Comment a-t-elle laissé faire ça, comment ont-ils fait ça, elle et eux ?
Tire-toi vite fait d'ici, bébé, casse-toi de l'autre côté de l'atlantique...
Marchands de soupe, Èpoque de merde !

 

[EDIT2] Entendu l'homme de la situation en live à le nouvelle star. Avec des musiciens qui swinguent, une prise de son vivante, c'est quand même beaucoup mieux. Mais, bon, c'est toujours pas un titre, juste une rengaine.

 
 
shadows2
 
shadows3

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Top!
Generated in 0.18 Seconds